♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Peynet

Maintenant que la tension est quelque peu retombée, on y voit plus clair et de façon plus sereine, dans l’autorisation de controverse qui s’est levée………
Sans pardonner en quoi que se soit les agissements de l’odieux personnage, il est temps de situer la gente masculine, dans ses comportements pas toujours flatteurs, à l’idée d’aborder une femme:
Qui, d’un homme, n’a jamais commis l’écart de s’adresser à une femme de façon trop appuyée?
En l’occurance, dénotant une certaine goujaterie -si ce n’est une proposition dénuée de l’approche qui se voudrait respectable et accompagnée des sentiments nécessaires – Le degré de la proposition est bien relatif à sa conquête! (dont l’attitude plus ou moins provocante s’y prêtent)

Sans être Casanova, les hommes auront à craindre des approches trop exprimées- A ce stade, on doit noter que le refus se convient d’être retourné graduellement à l’outrage–
En tout état de cause, 2 aspects consécutifs à la lumière de l’affaire, sont parfaitement intolérables:
. Aucun lien de subordination ne saurait apparaître -sous forme de contrainte obligée-
. Toute violence verbale et physique, non plus, n’est pas de mise.
celà va de soi.

Cependant, l’attitude, parfois, naturelle et conquérante des hommes aura tendance à se fondre favorablement à ceux qui, ne possèdent ni aucune faculté, ni moyen, dans l’autorité et le désir.

Devront-ils se comporter en ‘amoureux de Peynet’ pendant tous les jours à venir. ? 😀

(ATT, à tout moment, Le frisson de la peine justiciable vous passe dans le dos) 😀

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :