♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

BONUS/MALUS

L’ETAT semble diriger toute éconnomie à ce type d’incitation
Remarquons, toutes les mesures d’état prises sous un apect d’obligations (les décrets y abondent)
B/M: aux primes d’assurances (relatives aux normes d’habitation)
B/M: aux logements sociaux (reversions aux communes)
B/M: Aux rejets polluants (primes à l’investissements propres)
B/M: Aux exploitations agricoles (Aides spéciales au Bio)
= La carotte ou le bâton (mais l’âne reste immobile)
Le Malus n’est-il pas déguisé sous une sorte de taxe différente? Quant au bonus, il se minimise correctement par les pouvoirs fiscaux.
L’exceptionnel B/M revient à l’achat d’une voiture neuve
> Un nouveau barème va s’appliquer très prochainement

Celui -ci s’appliquera au type du véhicule acheté et ceci ne peut correspondre qu’à la caractéristique propre affiché par le constructeur!
Plus l’acquisition se porte vers un gros véhicule, plus la pénalisation est importante
Conséquemment:
. Les constructeurs subissent la sanction commerciale à leurs véhicules plus puissants… que celle de la voiturette!
. Le gros véhicule, nécessaire pour ses besoins d’activité, -ou même nécessaire à une famille nombreuse- subit la sanction!
. La faculté de polluer est à la hauteur de ses moyens financiers!
———————————-

Dira-t-on que L’Etat tente d’imposer le virage de la consommation énergétique vers les solutions propres?
A l’évidence OUI, mais il y a un MAIS
Ces solutions ne convainquent guère l’usager, sachant fort bien que les prix pratiqués à l’heure actuelle, sont des prix d’appel, et ne correspondent pas au prix de revient réel produit -(l’État ne leur applique qu’une taxe ajoutée ‘de sollicitation’).
[Électrique (une hérésie polluante à terme), Le méthane (production marginale et insuffisante), l’hydrogène (développement ponctuel coûteux)
A chacune des solutions, on se rend compte que la distribution reste locale et marginale, tant-elles sont aux mains d’une multitude de fournisseurs privés.
La bataille d’implantation est immense, appuyée par des luttes d’influence locale, associées à des conditions de distributions particulières(sic)
(Tesla ne privilégie-t-il pas l’axe du Rhône)

Une impasse se profile faute d’un plan encadré à l’ensemble du territoire.
Où en est l’approvisionnement pour le type de carburant choisi par l’usager lambda ?
En clair: Le plein a été fait près du domicile, mais où celui-ci sera-t-il possible,lorsque la jauge indiquera sa limite basse?.-ie: Trouvez donc une pompe méthane, dans le Vercors!
😀 Le parcours ne pourrait-il-être qu’en fonction des points de distribution-sic)

[Ne peut-on pas imposer (à l’image de l’Allemagne -bien que quelques manques apparaissent) que toute ‘stations services’,en tant que telles, de France et de Navarre,disposent des points de ressource adéquats; Et non pas à
un espace communal aménagé à ses propres frais!
– Le succès des énergies propres serait alors crédibles.]
D: L’anecdote est que: Pour la recharge électrique, on voit même se créer ‘la distribution ambulante’que l’on sollicite lors de la ‘panne sèche’ en bord de l’autoroute.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :