La crise du Covid à son comble

    Personne ne désire plus en entendre davantage…
from Gilles Labruyère

Les mêmes arguments tournent en boucle sur la seule parade existante de protection.
(si évidente= masque & l’hygiène commune)
– Touché = la visite à son toubib …telle qu’elle a toujours existé pour tout bobo! (la SS recense les cas reportés)
– Pas touché = Une existence de vie telle qu’auparavant
Les contraintes Gouv ont été largement mises-en-place de façon hystérique
Une foison phénoménale d’intervenants est apparue:
– Médecins sociologues -d’Experts épidémiologiques -de Plaignants économiques de toute sorte -de Commentateurs de presse et philosophique -de soi-disant Responsables en situation dramatique -de Critiques politique -d’artistes en mal de représentation, etc…
TOUS sont remontés à la surface pour faire valoir leur présence dans ce drame!
Toutes solutions plus ou moins adaptées, sont apparues… (méa-culpa, j’y ai participé avec mon idée de masque de première heure)
Jamais de polémiques n’auront atteint de tels sommets
Trop c’est trop, les beaux parleurs ne sont souvent pas les faiseurs.

Peut-on admettre que seul, le combat en première ligne, fut celui des soignants, des services mortuaires et des ecclésiastiques!

Le Stopvid et les brigades d’aujourd’hui sont les dénonciateurs inutiles de demain! [Ok: on craint ‘La Nouvelle Vague’ Cinéma de Cannes.]  :\

PS: Les maires font face à des obligations guère en rapport aux mouvements de foule & de l’inconscience des citoyens!

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.