♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

LABELS

Les labels
Tout, pratiquement tout est soumis aux labels
Ces offices de cotation, par centaines, influent et dirigent la vie de tous
Leur pouvoir est dans l’existence de l’incertitude de confiance que l’on peut accorder à son choix et en toute chose.
A l’origine le fameux NF (essentiellement valable, par des dispositions techniques précises )
Auquel s’ajoute (par voie Gouv)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_labels_et_protections_officiels_français
Auquel s’ajoute un aperçu des labels disponibles
https://www.bing.com/images/search?q=label+de+qualit%c3%a9&id=D77DC92139C0BC7086AE5FA4B158A68241F81A80&FORM=IQFRBA
Enfin, les labels sont une calamité, tant est la norme naturelle qui devrait s’appliquer.
Inutile de les gratifier -Ils ne sont représentatifs que d’une hypothétique valeur qui leur est propre! correspondante à leur propre chartre d’une application parfois douteuse!
Le label a quelque peu remplacé le ‘Trade Mark’ de confiance.
C’EST DIRE, si l’apposition d’un label -vérifié ou pas- est d’ une quelconque véracité ?
TOUT est soumis au label
(Les fromages, les gîtes, les plages, les habitations, la literie, le pain, etc…, et toute sorte de facture industrielle….se reporter ci-dessus)
Le nettoyage de nombre de ces organismes qualificatifs qui utilisent la malhonnêteté, s’impose.

Sachant que l’honnêteté de tout commerce –règle de base universelle – passe par une équivalence d’échange de qualité appréciée- point.

Référence à l’auteur -Gilles Labruyère-via sortie – exit

5648_decharge_100
Copy my comment:

REMARQUE-assez peu acceptée par tous- et pourtant: D’où vient la source des malheurs?
Entre-autres objets, la boite, et le reste… Ce sont tout simplement le fruit des Industriels, qui ne se penchent sur l’aspect écologique, que sous la contrainte d’indices obligatoires = Rejets, indices énergétiques, taxe au recyclage, valorisation des invendus etc… et la toute dernière mesure qui leur est cruelle: Interdiction de la touillette en plastique!
Pourquoi l’incrimination faite aux consommateurs, quand notre choix, ne peut être, que se porter sur des produits + ou – polluants!
[mais les lobbyistes Industriels veillent à ne pas cesser l’intoxication planétaire ! la Chimie est bien présente à leur coté]
PHYLO, chacun ne fait que des efforts à éliminer ce que d’autres fabriquent sans vergogne!

Merci G L de me permettre ce post

Ajoutons un ex typique: Les cartouches d’imprimante-par milliard: Pourquoi ne pas créer le réservoir d’encre remplissable? > La consommation de cartouches offre la machine quasi gratuite -et pire, pourquoi réparer une machine qui ne vaut rien-sinon la jeter?(cherchez l’erreur).

 

 


Le test est flagrant de proposer à votre chat une appréciation de produits alimentaires proposés -parmi toutes marques…
Le résultat sera montré par le dispositif ci-dessous pour # mets dits: au Lapin, au boeuf, à l’agneau, au poisson, etc… (# légumes)

Une seule des gamelles aura sa préférence immédiate
Mais ceci reste fort subjectif: Serait-ce l’odorat ou la saveur, ou la texture ou autre, qui l’emporte?
Quant à son choix définitif, est-ce le plus favorable à sa santé?
On peut en douter tant la composition peut être modifiée de façon artificielle et chimique. Ce test est bien évidemment pratiqué par les industriels de produit pour animaux (PUB TV)
Une constatation saute aux yeux: Renouvelez le test à quelques mois d’intervalle, pour les mêmes produit, et le choix de votre chat pourra être différent!
En conclusion, sur le temps, la constance de qualité revient à quelle Marque: ????
HiHi, Il peut vous rester quelques boites, définitivement refusées par votre chat!
D’où le label à instaurer

.0: Non probant
.1: Jamais apprécié
.2: moyennement apprécié
.3: Toujours apprécié

PS: S/entendu, comme à tout service de labellisation, un profit financier y est à faire!

voyage-voyage
Un grand salut au temps des diligences
La pause du repas au parcours avait quelque chose d’essentiel et de plaisirs

C’est devenu un arrêt obligatoire aux stations d’autoroute
Le plaisir en moins> juste se baffrer au plus vite et faire faire un pipi au chien
Rien d’autre n’a l’aspect d’un voyage agrémenté, du bonheur d’être arrivé en ce lieu
(voir, la fameuse boutique du terroir> En cela, remercions la compagnie des autoroutes)
!!!
———————-
Afin d’être positif, vis-à-vis des Sociétés d’Autoroute, je préconise que la pause Repas, se situe par une annonce de lieux de restauration en auberges avoisinantes.
*, **, *** seraient les plus appropriées!
A suivre.

LA voiture électrique mérite un « grand débat » à partir d’interrogations légitimes…
La finalité constatée par chaque citoyen est la simple pression Gouv -dans l’esprit de remettre à Bruxelles, sa copie du ‘plan Energie-Climat 2050’ – qui se fait attendre-lol.
L’association Energie-Climat cible particulièrement l’automobile (la vache à lait). Mais l’énergie est surtout un enjeu d’autonomie, et l’importation de pétrole pèse sur le budget-Point.

Un grand MAIS, (à l’aspect cornélien pour nos Politiques)
Les mines d’extraction > au Lithium-ion, ont aussi leurs limites de ressources sur un marché qui explose! Le recours aux batteries présente un bilan comparable au pétrole -Les fumées émises en moins, mais le recyclage des montagnes de batteries en plus.

« En réalité, une batterie d’électrique dure au mieux 10 ans. » non sans considérer son efficacité qui va décroissante… En effet, certains arguent quant à sa durée de vie limitée, d’autres assurent que vous avez le temps d’user votre véhicule avant d’arriver au bout d’elle-même. sic.
Ce dont les loueurs ont parfaitement conscience est la valeur restante, à lui attribuer aux termes de 3, 5, 8, et 10 ans (?)

Ceci étant, il nous reste à évaluer le coût d’utilisation des fameuses batteries

LOCATION ou ACHAT ?

. LA LOCATION:
Certains concessionnaires comme Renault ont un système de location obligatoire; Tant il est impossible d’enlever la batterie sans passer par le concessionnaire, votre contrat vous impose de faire une sorte de location/achat.
Le prix d’une location dépend de votre kilométrage annuel.
Pour 20 000 kilomètres par an, comptez 1200 euros de location et 300 euros de recharge.
Pour 5000 kilomètres par an, comptez 600 euros de location et 100 euros de recharge.
A l’achat une batterie coûte entre 6 000 et 7 000 euros, selon la marque de la voiture. Le plus gros problème est celui de l’amortissement. Comme pour un diesel, plus vous roulez et plus la location devient intéressant-(Ici encore, rien n’est prouvé )
Le hic, c’est que plus vous avez besoin de rouler et plus le temps de charge devient contraignant et devient lourd à l’immobilisation.
Si vous choisissez la location plutôt que l’achat, vous devez alors vous orienter vers un modèle qui le permet; en effet, tous les constructeurs ne proposent pas le système de location sur tous les véhicules proposés sur le marché.
Renault l’impose mais d’autres ne le permettent pas; C’est le cas de la BMW i3 ou de la Mercedes B Electric Drive, par exemple.
Pour remplacer votre batterie qui aurait perdu sa capacité, vous devez prendre contact avec votre concessionnaire et faire jouer la garantie s’il y a lieu ou non de demander son remplacement.
Une batterie louée vous sera remplacée en-dessous de 80 % de sa capacité. Il en va de même pour une batterie achetée chez Nissan, à condition que vous n’ayez pas parcouru plus de 100 000 kilomètres et que votre voiture ait moins de 5 ans.

La location est une nébuleuse dont le client ressemble fort à un pigeon !

. L’ACHAT:

Ici les bases commencent à être mieux connues (quoi que, la discrétion des Constructeurs s’applique à la puissance réelle développée -f~V*A-)
TABLEAU indicatif (basé sur un prix du kWh en heure creuse de 0.09 € TTC-dixit: évolutif)
Etude4
Le coût d’une batterie LI-ion neuve est de l’ordre de 7000 € -pour une durée de vie moyenne annoncée de 10 ans-
La décote estimée à 5 ans est de ~4000 € (la fiabilité devenant incertaine vers la tendance de fin de vie)
Pour une revente à 5 ans et 75000 Kms parcourus, considérons au tableau, le modèle Berlingo Citroën
. type électrique> Coût indiqué: 1.27 € TTC/100 Kms
(résultat du tableau 70,5×0,09€/500x100Kms= 1,27 € ‘le facteur autonomie est primordial’ )
soient pour 75000 kms> 1,27×750= 952,50 €
. Type à carburant GO> Coût de la consommation moyenne: 5litres aux 100Kms>
5×1,40= 7€ TTC, soient pour 75000 Kms>7×750= 5250 €
GAIN différentiel: 5250-952,50= 4 297,50 € « A soustraire la vénalité de batterie, vieille de 5 ans »>4297,50-4000 = 297,50 €

Ainsi donc le bénéfice lié à l’électrique est quasi nul:
[et même négatif, si l’on tient compte auprès du Fournisseur électrique, d’un abonnement individuel surdimensionné, à l’installation d’une prise de recharge et de l’option heures creuses]
PS: les conditions de recharge public, en parking, sont encore plus défavorables.
NB
* le gain peut aussi être calculé dans le cas du véhicule à l’essence.
* Le calcul ne peut être présenté dans la circonstance de recharges dite rapides, qui n’est qu’un palliatif d’urgence…destructeur de durée de vie de la batterie.

Primes

Ajoutons au maigre salaire du travail: une prime
Cette dernière revient à dire:
– Une récompense, une gratification, une gracieuse dotation….
en soit, une aumone aux pauvres
Les intentions GOUV seraient de récompenser le travail par des dotations exceptionnelles
La valeur du travail se doit d’être rénumérée dans une grille de salaire
POINT

CANCER because

 

WCD18_WB_345SI les adjonctions d’adjuvants aux produits alimentaires restent dans les normes UE pour chacun des produits, il n’en reste pas moins que l’addition, à la consommation journalière de chacun, est une somme de cancer plausible,
Sans pouvoir en estimer toutes conséquences de combinaisons conduisant à un cancer assuré.
Les Industriels de l’alimentation sont assassins (les combinaisons d’adjuvants leur permettent seulement un profit conjugué dans l’ aliment)
Voir post:https://jmcideas.files.wordpress.com/2017/12/etiquette1.jpg
Le nombre de nouveaux cancers ne cessent de grandir, jusqu’à 400 000 par an, en France.
Quel en est le coût de l’assurance à la Sécurité Sociale?
La valeur d’un traitement anti-cancéreux se situe à hauteur de 50 000 à 90 000 € par personne
Les nouveaux traitements CART-T se situe plutôt à hauteur de 320 000 à 350 000€ par personne = Une barrière qui s’annonce aux soins
Les firmes pharmaceutiques entendent un retour sur investissements de recherche – Quand bien-même, une collection de dons publiques abondent à une somme conséquente de quelque 10 millions d’€.
Serait-ce utile de confronter la recherche à la production de nouveaux médicaments?
La licence d’un médicament revient inévitablement à la firme de production pharmaceutique, et ceci pour 60 ans, qui leur fut accordée!
La rente est une mine d’or de capital industriel.
Il n’en va pas moins un enrichissement privé, sachant fort bien déléguer tout son investissement à un quelconque laboratoire dont elle a acheté un intérêt spéculatif dans une start-up délocalisée! ie: ‘Kite Pharma’

D’où comment faire du malheur de santé, une mine de rendement financier
L’UE, comme, en toute chose, ne saurait contrarier, les bénéfices de Sociétés néfastes.
> Prochain article « La pêche électrique intensive »

%d blogueurs aiment cette page :