♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Veuillez suivre le développement en titre

Référence à mes précédents articles
https://jmcideas.wordpress.com/2011/01/23/la-voiture-electrique/
https://jmcideas.wordpress.com/2014/10/25/la-bataille-du-lithium/
https://jmcideas.wordpress.com/2015/07/12/bolides-electriques/
https://jmcideas.wordpress.com/2016/01/05/voitures-electriques-suite/
https://jmcideas.wordpress.com/2016/10/15/le-diesel-polluant/
https://jmcideas.wordpress.com/2017/03/11/retour-sur-la-voiture-electrique/
https://jmcideas.wordpress.com/2017/11/27/transport-de-kw-h/
https://jmcideas.wordpress.com/2017/12/05/annexe-a-la-voiture-electrique/

Chapitre 1 -Voitures électriques

Réalisez ci-dessous, le processus actuel de mise en circulation de la voiture électrique

1) La récupération d’énergie électrique issue de sources vertes actuelles
– Eoliennes & photo-voltaïque
Cependant la production reste aléatoire, et de sucroît, transite par des exploitants soucieux de leurs gains auprès de EDF, en soient peu destinés à faire rouler 100 000 voitures électriques 24H/24.

2) L’implantation de bornes électriques de recharge, installées le plus souvent au coût du contribuable:
Certaines communes se vantent d’avoir offert ce dispositif
Il ne s’agit que de glorieux points, quasi introuvables, et limités à quelques voitures -compte tenu du temps nécessaire à l’immobilisation de recharge – Même le processus dit rapide, ne vous conduira plus-tard qu’au parcage de la voiture, pour une recharge normale.

3) La batterie s’épuise vite dans des recharges improvisées – La conséquence, à terme, passera au remplacement par votre concessionnaire, non sans frais- On y ajoutera que la batterie est louée, et ne vous appartient pas -Considérer alors un coût supplémentaire à l’entretien du véhicule.

4) Il vous semble agir pour la planète, par l’absence de rejet de CO2 -que neni- Prendre conscience de ce que coûte une batterie embarquée dans sa fabrication et son recyclage- Les rejets de pollution de l’eau sont affreux.
A l’affût, certains spécialistes du retraitement de l’eau y considère déjà une activité bénéfique supplémentaire.
Les batteries sont à base de Mn, Cu, cobalt & lithium pour une performance optimum – Ces matériaux deviennent de plus en plus cher, au cours de bourse!
-l’issue ne va guère à l’avantage de l’utilisateur d’une voiture électrique.

5) Il est octroyé une prime d’échange, par l’Etat, au remplacement par un véhicule électrique = Qui paye, en définitive?

6) Le dispositif de recharge, at home, de nuit -n’est pas gratuit, l’installation et le débit, en kw/H vous sera facturé en conséquence d’un abonnement sûrement plus coûteux, et l’amortissement demandera des siècles.

7) Plus grave encore, il n’est pas encore démontré que le moteur électrique possède la longévité du moteur thermique- Que faire lorsque celui-ci deviendra poussif?
Il n’existe, même pas encore un argus certain de voitures électriques sur le marché de l’occasion.(si cette dernière en est une!)

8) La question subsidiaire est: quelle charge puis-je admettre, si le véhicule est un utilitaire de transport?
Ou même espérer tracter une caravane?
-Si la puissance est apparemment correcte sur quelques Kms, il est fort probable que l’indicateur de réserve électrique ne permette pas d’atteindre son but.

9) Les véhicules électriques semblent convenir aux services publiques
et pour cause, on y dispose de plusieurs véhicules de remplacement, quand les immobilisations ne leur sont jamais un handicap, en terme de temps perdu.

10) Remarque vis-à-vis des constructeurs de ce type de véhicule
L’occasion est belle de se présenter au marché, si minime soit-il – le catalogue ne saurait être absent de quelques modèles….offerts aux pigeons…Plus que souvent, l’appel d’offre est détourné au véhicule classique, excepté pour quelques irrémédiables.

11) L’argument de la voiture électrique ‘non polluante’ a également conquis la plaidoirie de certains élus
Le dit ‘vert’ est en poupe pour autant qu’il puisse convaincre une part d’écolos
Les adeptes au programme de Mme Hidalgo, y retrouvent des quais propres, en apparence.

12) Il est indispensable de terminer par les conséquences de l’extration des minerais nécessaires à la fabrication des dites Batteries:
Et là, les influences et les corruptions sont nombreuses à faire main-basse sur les mines d’extraction
la solution ultime est l’emploi de personnes, qui, à mains nues, creusent leur tombes, pour quelques poignées de précieux minerais
Il en est de même, pour les malheureux ouvriers affectés au tri des matériaux et au recyclage des batteries usagées. Sachant que ce labeur est pour l’instant réduit, à l’évolution d’un maigre parc.

COMME ainsi résumé, la voiture électrique ne peut que sombrer envers ses inconvénients
SAUF à considérer que les recherches technologiques ne parviennent à la batterie parfaite.
IMPORTANT: On objectera qu’il existe déjà une batterie dans tout véhicule, MAIS jusqu’alors, cet accessoire disparaît quasi en même temps que l’âge du véhicule– Il n’est en rien comparable à celui nécessaire à la propulsion-

Chapitre 2 -Voitures à hydrogene

Référence à mes précédents articles

https://jmcideas.wordpress.com/2016/01/05/voitures-electriques-suite/
https://jmcideas.wordpress.com/2018/06/06/voitures-electriques-suite-2/

Considérations d’évolution
ASPECTS /EN COURS

Il ne m’est pas permis dans l’immédiat d’établir un point de la technicité
par nécessité d’informations complémentaires

Merci de votre comprehension

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.