♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘Economie’

Misère,

Pour l’abonné à Ouest-France, il est un instant marquant d’actualité par la patte du dessinateur Chaunu Tel celui-ci:
😀 La rapp attitude dans ce dessin CàD que ceux qui n’ont plus rien, seront abonné à la soupe Macron NB: Il faut y voir dans ce cliché l’aide primordiale et essentielle qui sera apportée aux immigrants totalement démunis à leur arrivée! Pour beaucoup, la difficulté d’être sans ressources

BONUS/MALUS

L’ETAT semble diriger toute éconnomie à ce type d’incitation
Remarquons, toutes les mesures d’état prises sous un apect d’obligations (les décrets y abondent)
B/M: aux primes d’assurances (relatives aux normes d’habitation)
B/M: aux logements sociaux (reversions aux communes)
B/M: Aux rejets polluants (primes à l’investissements propres)
B/M: Aux exploitations agricoles (Aides spéciales au Bio)
= La carotte ou le bâton (mais l’âne reste immobile)
Le Malus n’est-il pas déguisé sous une sorte de taxe différente? Quant au bonus, il se minimise correctement par les pouvoirs fiscaux.
L’exceptionnel B/M revient à l’achat d’une voiture neuve
> Un nouveau barème va s’appliquer très prochainement

Celui -ci s’appliquera au type du véhicule acheté et ceci ne peut correspondre qu’à la caractéristique propre affiché par le constructeur!
Plus l’acquisition se porte vers un gros véhicule, plus la pénalisation est importante
Conséquemment:
. Les constructeurs subissent la sanction commerciale à leurs véhicules plus puissants… que celle de la voiturette!
. Le gros véhicule, nécessaire pour ses besoins d’activité, -ou même nécessaire à une famille nombreuse- subit la sanction!
. La faculté de polluer est à la hauteur de ses moyens financiers!
———————————-

Dira-t-on que L’Etat tente d’imposer le virage de la consommation énergétique vers les solutions propres?
A l’évidence OUI, mais il y a un MAIS
Ces solutions ne convainquent guère l’usager, sachant fort bien que les prix pratiqués à l’heure actuelle, sont des prix d’appel, et ne correspondent pas au prix de revient réel produit -(l’État ne leur applique qu’une taxe ajoutée ‘de sollicitation’).
[Électrique (une hérésie polluante à terme), Le méthane (production marginale et insuffisante), l’hydrogène (développement ponctuel coûteux)
A chacune des solutions, on se rend compte que la distribution reste locale et marginale, tant-elles sont aux mains d’une multitude de fournisseurs privés.
La bataille d’implantation est immense, appuyée par des luttes d’influence locale, associées à des conditions de distributions particulières(sic)
(Tesla ne privilégie-t-il pas l’axe du Rhône)

Une impasse se profile faute d’un plan encadré à l’ensemble du territoire.
Où en est l’approvisionnement pour le type de carburant choisi par l’usager lambda ?
En clair: Le plein a été fait près du domicile, mais où celui-ci sera-t-il possible,lorsque la jauge indiquera sa limite basse?.-ie: Trouvez donc une pompe méthane, dans le Vercors!
😀 Le parcours ne pourrait-il-être qu’en fonction des points de distribution-sic)

[Ne peut-on pas imposer (à l’image de l’Allemagne -bien que quelques manques apparaissent) que toute ‘stations services’,en tant que telles, de France et de Navarre,disposent des points de ressource adéquats; Et non pas à
un espace communal aménagé à ses propres frais!
– Le succès des énergies propres serait alors crédibles.]
D: L’anecdote est que: Pour la recharge électrique, on voit même se créer ‘la distribution ambulante’que l’on sollicite lors de la ‘panne sèche’ en bord de l’autoroute.

Heure d’hiver, heure d’été

A qui bénéficie ce changement d’horaire ?
Au seuil de l’initiative, à bénéficier de la lumière du jour, afin de minimiser l’éclairage

Totalement comique, à considérer l’illumination électrique des villes, des industries,et touti-quanta
La seule vue satellitaire d’observation de la planète, montre les foyers illuminés de nuit comme de jour!
Il n’est maintenant aucun lieu d’activité , sans nécessité de production électrique 24h/24

Rien ne s’éteint, pas même les serveurs de communication planétaires
A considérer une minute,la foison d’activités en sous-sol…
L’aberration (illusion) est immense…..de même que la sensibilité des animaux n’y adhère pas!
On peine tous, à se remettre à l’heure !!

(Quelle heure?, si ce n’est celle intangible du soleil–en tant que marin, le mareillage ne peut être différent)
–La vision de l’UE sur le sujet serait-elle plus réaliste…

SNCF ~résumé~

Ne pas s’y tromper, dans l’esprit de « la modernisation »

Quotidien’Ouest-France’
Excellent: « Regard de CHAUNU »


Il s’agit, bel et bien de préparer la régie Nationale, à la privatisation
L’étape actuelle est d’assainir les comptes (~ 50 milliards-*comment- sont à éponger par les contribuables)
Secondo, de passer à un statut de SA (Ne pas confondre avec le statut du cheminot, insignifiant)
Et, pour finir, par une offre de marché acceptable à tout investisseur européen.
A terme, la ‘Deutsche Bahn’ lorgne déjà, sur les lignes les plus rentables!

Et, passons les petites lignes remises à la propriété des régions!
Ne pas méconnaître qu’une gestion centralisée du réseau, à l’échelle européenne, est une finalité économique en soit.

[PS: les autoroutes n’ont elles pas suivi le même chemin= des investissements lourds supportés par les contribuables, pour finalement être attribuées, sans retour, à des Sociétés privés?]

L’ALIMENTATION MALSAINE

Les troubles de la santé, par l’alimentation, n’inquiètent pas les Industriels = tant par la falsification du produit d’origine (Le jambon de J.P Coffe), que par l’outreux scandale des Viandes douteuses (cheval, porc, etc …sans omettre les poissons d’élevage -Tous engraissés, dans le minimum de temps, avec force de produits chimiques dans leur nourriture–Puis, vient la transformation en parts, offertes aux rayons du supermarché:
A ce niveau, & encore, les industriels utilisent des additifs (*), qui intoxiquent, toujours davantage le produit !
VOICI un exemple flagrant de produit- sous blister, dans une apparence du type ‘Produit du terroir’!

Ci-dessous, répété, en clair, à la virgule prêt, l’étiquetage de composition

Ne cherchez plus les raisons des complications de santé de la population= troubles intestinaux, cardiaques, diabète, obésité, et pour finir la recrudescence des cancers!, impliqués par les Exxx tolérés à doses infimes selon l’UE.
On observera, le respect, pour chacun des Industriels, des doses admises à chaque étape de fabrication, mais il faut considérer que leur accumulation dans tous les produits ingérés au quotidien, envoi , à terme -tout le monde à l’hôpital (-si ce n’est au cimetière-)
« On connait trop bien le résultat mortel d’une bastonnade, où chacun ne peut être puni, que d’un seul coup de bâton »

PS: Il est obligatoire de comprendre les Industriels de l’alimentation (gain de temps, gain de prix, gain de conservation, gain de goût,& force de couleurs alléchantes —-
(*) Liste des additifs‘ne pas abuser’ 😀

Circulation dans Paris

Ref: Limitation de la vitesse dans Paris


Une étude sérieuse d’observation de la circulation dans Paris, a montré que l’imposition d’un ralentissement de vitesse de 10 km/H, augmentait l’éventualité de bouchons de 32% -Les véhicules stagnent dans le sens inverse de la fluidité & la pollution augmente relativement au nombre de ralentissements et re-accélérations nécessaires (Sachez que votre véhicule induit une consommation proportionnelle à la masse du véhicule déplacé, & d’autant plus importante aux vitesses basses !
(Observez votre jauge lors d’un re-démarrage & le pot d’échappement suie en conséquence)
La vitesse économique des constructeurs n’est pas celle à 30 Km/H !)
—————-
Tous les quais de seine, qualifiés de voie rapide à l’origine (60Km/H), se devaient d’être conservés en l’état -Toute condamnation conduit à un engorgement néfaste des rues de la capitale
—————-
Ceci n’est pas mon prévaloir, mais celui d’un projet d’amélioration de circulation routière des grands axes E/W, N/S d’un comité ancien d’injonction de la circulation Parisienne.(abandonné)
—————–

LE YAOURT made-in ?

Qu’il soit confectionné ‘maison’ ou qu’il provienne d’un rayon alimentaire, le produit fini sera issu de centaine de milliers de kms parcourus, par tous ses composants
– Le gobelet (qu’il soit en plastique ou en verre,ou en ..) aura fait l’objet:
> D’un design créé en (1) et toujours remis en question quant à l’impression d’un étiquetage alléchant (2) -ici le design du pack est tout aussi complexe (3)
> De matériaux (cas du plastique) issu du baril de pétrole, (4) le granulé plastique d’injection obtenu (5) a une histoire très longue (6) Sa transformation en gobelets vient de très très loin (7)
– Les ingrédients crémeux à base de lait (8) et adjuvants de la recette élaborée en (9), auquel en ajoute le plus souvent un fruit (ex la mangue, cultivée en (10) dont le parcours passe par le grossiste (11)
– La distribution mondiale est opérée par un géant de l’agro-alimentaire (12) dont la fourniture en lots de détails, passe par d’autres intermédiaires (13)

(* de 1 à 13) = Lieux des pays intermédiaires via des officines d’approvisionnement et de négociations, en nombres!
> Imaginez seulement le parcours d’élaboration de votre yaourt = il s’avère être une toile d’araignée qui fait 3 fois le tour du monde !

> Pour obtenir au bout du compte: Un produit pas cher ! 😀

-Un graphique complet des points (*) serait le bienvenu -Les propositions, vérifiées, ci-dessous peut y aider:
Pays concernés cités de 1 à 13: Inde/Hongrie/Belgique/Koweit/USA/Pakistan/Chine/Allemagne/France/Brésil/Belgique/Suisse/France/…………(sous estimé le transport du vrac effectué par /Le Panama et autres)

$ D’où les effets gigantesques de la mondialisation $ -Inspiration ici: https://www.le-vaillant-petit-economiste.com/