♪ De…Dit…Dont…Du…DA! ♪

Articles tagués ‘Emploi’

Réalisation de chantiers

La bonne fin et la conformité sont de plus en plus en cause

Travaux-et-malfaçons


Le constat est alarmant pour bon nombre de réalisations qui se trouvent sujettes à des insatisfactions, voir des litiges
Le constat devient alarmant au travers de raisons qui s’affirment de jour en jour
Des compétences trop faibles utilisées dans une main-d’oeuvre sous qualifiée
(Ne profite-t-on pas de l’emploi aidé?)
Dès lors qu’il est établi un devis du coût final ‘à respecter’, la marge de bénéfice du chantier ne sera qu’à la hauteur de la réduction du coût de la Main-d’oeuvre!
D’où l’emploi massif d’ouvriers ‘à moindre coût’ = Apprenti, arpètes, support d’insertion au travail…
Ces derniers ne s’avèrent que peu ou mal encadrés par le seul chef de chantier – Il en résulte, le plus souvent un travail approximatif voir baclé – aux conséquences lourdes par la suite!
– Des responsabilités diffuses, voir mal assurées:
L’approche du chantier fut souvent établie par un Commercial de vente, dont le chiffre d’affaire est maintenu à un démarchage intense, souvent dans une évaluation inexacte des contraintes techniques -Une estimation critiquable de la valeur à la signature d’un contrat.
Qu’importe, cet agent ne sera plus votre interlocuteur par la suite!
A qui donc reporter vos désidératas dans la poursuite du chantier?
Au maître-d’oeuvre, dira-t-on: Malheureusement, ce dernier n’est plus guère désigné dans toute structure, et l’interlocuteur de réalisation de chantier devient une nébuleuse, dont il ne reste que La Société impersonnelle de contact….
Pour illustrer ceci, dans le cas d’un moindre recours éventuel
Il est à citer la Société XXX « Réalisation de cours et terrasses » dont l’exécution est ‘sous franchise’ , parmi tant d’autres.
> Les malfaçons, autant que la bonne finition du chantier, présentent un grand risque de n’être jamais abouties, malgré toute demande incessante
auprès d’un secrétariat, vaguement indifférent.
Le résultat de l’état des lieux est un manque flagrant d’une part, de conscience professionnelle de moins en moins évidente, et d’autre part, de responsabilité incertaines.La notion de réputation et de clientèle perd peu à peu de sa valeur fondamentale.

Une condition sine qua non, se doit d’être instaurée et obligatoire à tout contrat: « la réserve de paiement final, dans tout chantier »

PS: A l’anecdote des faits divers, un chantier fut arrêté dès le versement d’acompte, dès-lors que l’estimation finale eut apparue, dépasser l’enveloppe accordée (sic)

CHÔME-DU

Ne pas craindre les non-dit

Le point à établir est la source du chômage…
Qui ne peut-être, à l’évidence que la déficience de ressource d’emploi des Entreprises

  • Le marché du travail pour un premier emploi
    – Inutile de préciser à ce niveau, que l’inexpérience est un frein majeur
  •  Les licenciements
    – Les restructurations des Entreprises en constante évolution,(automatisation, décentralisation, réorientation de marché…) implique l’écart du nombre d’employés
  • La limite d’âge, imposée par l’actualisation des compétences
    – L’accompagnement d’expérience n’est que relatif
  • La ressource de compétence professionnelle, peu ou prou, adaptée à la recherche des Entreprises
    – Formation professionnelle des secteurs demandeurs
  • La concomitance du coût, au temps partiel d’emploi
    – Le bonus/malus appliqué aux Entreprises ne contrarie pas une embauche momentanée
  • Le cas du chômeur professionnel
    – Celui qui constate que le ‘travail au noir’ est -en même temps- plus rénumérateur
  • Et enfin, les intermitants du spectacle
    – Ces derniers, ne font valoir leurs compétences que de temps en temps
  • Note
    Quel est le rôle des fournisseurs d’emploi temporaire?
    – Le marché de ces Sociétés est de renvoyer aux assedics, nombre de ceux qui ne satisfassent pas à la demande

Peut-on penser que les classifications nouvelles dans la statistique des chômeurs, ne serait finalement qu’une nébuleuse par l’aspect de ceux changeant de catégorie A, B, C selon des statuts peu définissables.

Le chôme-du, reste indubitablement de la décision opérationnelle des Entreprises
= 1300 licenciements notifiés chez Carrefour
Les news de ce type vont croissantes dans l’hexagone!

REMADE

L’Entreprise qui reconditionne les iPhone-iPad-Macbook-iMac…™!
Environ 360 personnes sont employées à ce service juteux & 200 postes supplémentaires sont à recruter en production!
>> Bientôt N°1 du recyclage ? ou s/traitant des appareils Apple™, nécessitant un refurbishing up-to-date; voir, souffrant de pannes intempestives !
Serait-on en droit de se poser des questions sur la fiabilité des produits d’origine, mais aussi et surtout, sur le délai de turn-over des nouveautés incessantes d’Apple™?
On souhaite ‘ bon vent’ à la fabrique 😀
https://www.remade.com/

PS: sous toute réserve
A suggérer le déclassé…à prix discount -Voir, l’appareil en contrefaçon sous une coque spécifique (by Remade™)- 😀
La marque Karcher™ serait aussi bien susceptible d’un centre de retraitement -mais des clônes existent déjà (Lavor™)

Main d’oeuvre: réduction

Caissière pour ‘Carrefour’


Les grands groupes ont innové dans la manière de se séparer de toute MO
Le trick = L’externalisation
IE: Carrefour a passé en location/gérance 48 magasins, qui ne sont plus comptabilisé dans ses effectifs! -2000 salariés ont quitté le groupe-…
Pour l’humble employé, cela revient à dire, que ses revendications ne s’adressent plus à Carrefour!
mais, au gérant! >C’est génial dans l’attribution de gestion de MO locale et non plus au groupe

« IL suffit d’externaliser pour mieux régner » & les filiales de type ‘autonomes’, illustrent ce type de passe-passe.
———
NON moins étonnantes, sont les réductions de personnel (6000 postes), programmées par SIEMENS
Il serait faux de juger cet avenir, inadmissible, au seul regard du bénéfice du dernier exercice (6 milliards d’€)-Les grands groupes savent anticiper les évolutions -commerciales, technologiques et de productivité (sans le constat des redondances liées au regroupement d’unités)…Siemens s’est plié (promesses) à maintenir ses effectifs, ‘au nom de l’emploi’
Ceci ne pouvait-être qu’un engagement précaire: la conservation longue, est inconcevable, d’emplois avérés à ce jour, inutiles-
Les coupes franches sont aussi celles de SITES, en terme de rentabilité à propectives insuffisantes….Il sera pénible d’observer tout éventuel rachat de ces sites, et pour cause.
Une fatalité que devra admettre le Syndicat Gm: IG Metal!

Les Headquarters des grands groupes ne sont guère philanthrope et le commerce équitable n’est pas dans leur carnet de route—‘Leurs décisions s’abattent comme un couperet définitif, sans come-back

-Proposition fabuleuse-

Renault propose 2000 emplois -en CDI- sur 3 ans, en remplacement des intérimaires !
Comprenne qui veut…quand la souplesse des effectifs ouvriers se veut à l’ordre du jour

L’engagement des Entreprises a quelque chose de nébuleux…cependant et stratègiquement, on ne saurait être dupe à une statisfaction politique, mais qui pourrait verser, à tout moment, vers un revirement…
Ok, ceci peut prêter à confusion; sauf pour de fausses intentions mal intérprêtées 😀

Ce qui est clair, C’est ce qui est dit aujourd’hui, n’est plus valable demain
|L’intérim du personnel reste la parade ultime aux augmentations impromptues de cadences]
et inversement 😀

Chômage: Bonnes pistes de réduction

La flexibilité est la manière de réduire le chômage..dixit le Patronat
>> Mais aussi la clef, pour le gouvernement de changer la donne des mauvais chiffres, en considérant que:
Plus la volatilité des demandeurs d’emploi sera grande, plus leur recensement, à l’instant T, sera variable !
D’où une ‘subtilité’ d’exclusion plus importante dans la statistique.

Malheureusement, une base de résistance existera toujours, celle des arrivants sur le marché du travail -des intermittents -de ceux en limite d’âge -et des débauchés subitement par la fermeture de l’Entreprise, etc…
Quel serait ce seuil incompressible 5%, 8%, 10% ?
{PS: Malgré tout, cette masse s’avère de factum, utile, dans les ressources de disponibilité immédiate de Main-d’oeuvre, de sélection, et de compression des salaires}

Une autre piste pour infléchir la courbe des chômeurs –inscrits– serait de faire un ultime distinguo entre celui qui se dit sans emploi, qui n’en a jamais eu, celui qui en exige un à sa pointure, ou de celui qui n’en cherche pas !
La subtilité établie ici, permettrait de réduire encore, les chiffres.     😀

Le classement en catégories -A,B,C,D -rends aussi des courbes tout en finesse d’analyse
Chômage-ponctuel

 

Fusions&Acquisitions

UN RECORD / 2015 -à souligner
analyse-financiere
« Quelque 4.600 milliards de dollars de fusions-acquisitions ont été annoncées, cette année. Du jamais vu depuis 1980, date à laquelle Thomson Reuters avait commencé à mesurer le marché. Celui-ci a été porté par les transactions supérieures à 5 milliards de dollars, qui ont bondi de 54%. »
5pmmp3-X

Nul doute de l’impact sur l’emploi = une nouvelle synergie d’économies à grande échelle, après le pic du phénomène de délocalisation.
PS: L’étape suivante qui se profile est une maîtrise totale des prix par l’annihilation de toute concurrence !

%d blogueurs aiment cette page :